Dei servat Apes, Apes servat homines.

Dieu sauve les abeilles, les abeilles sauvent les hommes. Dans le roman de Valérie Valeix « Echec à la reine », une apicultrice enquête sur la disparition d’un vieux maître-berger d’abeilles qui était son mentor et un peu son père adoptif. Le Papé lui laisse une lettre testament par laquelle il lègue tous ses biens à l’Apis … Lire la suite